Allaitement

Un bébé parfait ?

Publié par le Juil 24, 2017 dans Allaitement, Naissance, Parentalité, Quotidien, Twitter | Aucun commentaire

Un bébé parfait ?

Je vous partage un article d’une amie et collègue Virginie Lespingal. D’ailleurs, si vous voulez voir mon entrevue à son sujet, c’est par ici !   Bébé parfait… C’est le vôtre ? Quelle chance ! Ou bien êtes-vous persuadés que cette perle habite seulement chez vos voisins, vos amis, vos cousins ? Cela reste à voir. Bébé est né et il a, a priori, tout ce qu’il faut : une tête adorable, de toutes mignonnes mains, des petons à croquer, bref il est parfait. Sauf que… Sauf qu’il n’a pas été livré avec le mode d’emploi. Sauf que Maman, seule à seule avec lui, se sent désemparée, incompétente : est-ce qu’il a faim ? Est-ce qu’il a mal ? Est-ce que je fais bien ? Sauf que Papa ne sait pas comment s’y prendre avec un bébé et une femme qui pleurent tous les deux ensemble. Sauf que dans tous les magazines vous avez vu de magnifiques photos de bébés souriants aux anges, dans les bras de leurs parents beaux à couper le souffle, visages attendris, attentifs, amoureux, affectueux et que si, vous, là, à l’instant T, on vous prenait en photo ce serait plutôt du genre les zombies arrivent et faites gaffe ils se sont reproduits. Sauf que vous vous sentez carrément seuls face à ce qui vous tombe dessus et ce malgré les innombrables conseils dont les uns et les autres ne manquent pas de vous abreuver. STOP ! PATIENCE… PATIENCE… Avoir un enfant est une aventure absolument incroyable, mais une Aventure avec un grand A : il y a et il y aura des hauts et des bas, on ne sait pas à l’avance ce que chaque jour nous apportera. Le temps est un allié précieux pour devenir parent. Et si on parlait allaitement ? Tout pareil que si on n’en parlait pas, avec, quand même, un « chouillat » de pression supplémentaire. Parce que dans une société qui incite à ce que tout soit cadré, parfait, nickel, dès le départ, le côté « non quantifiable » de l’allaitement pose souci. J’ai récemment rencontré un jeune bébé de 4 jours, pas un de plus. Bien sûr je ne l’ai pas croisé seul dans la rue (quoique parfois on peut se demander si certains ne rêveraient pas d’une telle autonomie…) Il était dans les bras attentionnés de sa maman qui avait très envie que son allaitement se passe au mieux. Bien naturelle cette envie. Bien naturelle aussi l’impatience que tout se passe immédiatement de façon paisible : l’ambiance quotidienne dans laquelle nous vivons nous pousse tellement vite vers l’avant ; pas une minute pour prendre le temps de souffler, de se découvrir, de se rencontrer. Rappelez-vous un certain renard qui demandait à un Petit Prince de l’apprivoiser : il ne me semble pas que cela se soit fait en un jour… Pour la mise en place de l’allaitement, c’est pareil. Il y aura des jours et des nuits plus faciles que d’autres. Il y aura peut-être les premiers jours de terribles doutes, des douleurs incompréhensibles dont il sera bon de chercher activement la cause, des tâtonnements pour trouver la position la plus confortable, des tétées agréables, d’autres plus sportives. Rien, absolument rien, n’est mathématique en matière d’allaitement. Ce petit bout de 4 jours n’a pas échappé à cette règle qui n’en est pas une : il a parfois fait mal à sa maman, il n’a pas réussi à être efficace dans sa tétée, il s’est retrouvé face à un sein engorgé difficile à attraper, il s’est réveillé très très fréquemment pour téter ; tout cela en moins d’une semaine. Et pourtant, il est absolument parfait ce bébé. Ses parents sont parfaits eux aussi. Ils sont parfaits les uns...

Lire Plus

Biological Nuturing, découvrir cette position

Publié par le Mar 27, 2017 dans Allaitement, Naissance, Parentalité, Quotidien, Twitter | Aucun commentaire

Biological Nuturing, découvrir cette position

Le Biological Nuturing… Késako ?? Ce nom qui ne veut rien dire, et c’est justement fait pour, désigne l’ensemble des capacités innées qu’ont aussi bien la mère que l’enfant à trouver leur voie, leur façon de faire pour un allaitement confortable et performant. S’appuyer sur les compétences du nouveau-né, quelle merveille ! Les mères que j’accompagne sont touchées par cela et l’émotion est palpable… en tout cas, personnellement, je fonds littéralement devant ce tableau magnifique d’une mère et de son bébé qui se regardent, qui se reconnaissent et qui se touchent. Cette vidéo permet de comprendre cette proposition même si c’est à chaque dyade mère/enfant de trouver sa propre façon de faire. Votre ebook offert ! Suivez-moi sur YouTube Et vous, avez-vous essayé cette position ? Quelle est la position qui vous a semblé la plus confortable pour initier l’allaitement...

Lire Plus

L’importance du peau à peau

Publié par le Mar 13, 2017 dans Allaitement, Grossesse, Naissance, Parentalité, Twitter | Aucun commentaire

L’importance du peau à peau

lecture 7 mn Dernièrement, j’ai lu un article intéressant que je vous partage ici concernant l’intérêt du peau à peau dès les premiers temps après la naissance. Le voici : De nombreuses études démontrent que les mères et leurs bébés devraient être ensemble, peau à peau, immédiatement après la naissance ainsi que par la suite, sans que le bébé ne soit enveloppé d’une couverture. Le bébé sera plus content, sa température corporelle sera plus stable et plus normale, son rythme cardiaque et sa respiration plus normaux, sa glycémie plus élevée. De plus, le contact peau à peau immédiat après la naissance permetau bébé d’être exposé aux mêmes bactéries que sa mère. Cela, ainsi que l’allaitement, sont vus comme importants dans la prévention des allergies. Lorsqu’un bébé est placé en couveuse, sa peau et ses intestins sont colonisés par d’autres bactéries qui sont différentes de celles de sa mère. Nous savons maintenant que cela n’est pas seulement vrai pour le bébé à terme et en santé, mais aussi pour le prématuré. Le contact peau à peau et les soins kangourous peuvent contribuer grandement aux soins des bébés prématurés. Même ceux qui reçoivent de l’oxygène peuvent être placés peau à peau, ce qui pourrait réduire leur besoin en oxygène et les garder dans un état stable (www.kangaroomothercare.com, en anglais seulement). Consultez le feuillet L’allaitement du bébé prématuré. Afin de reconnaître l’importance de garder la mère et son bébé en contact peau à peau le plus longtemps possible durant les premières semaine et non seulement pendant les tétées, il faut comprendre que le petit humain, de même que les autres mammifères, a un habitat naturel : le contact corporel avec sa mère (ou son père). En enlevant le bébé humain ou le petit mammifère de son habitat naturel, des signes physiologiques de stress sont notés. Un bébé qui n’est pas en contact immédiat avec sa mère (ou son père) enveloppé dans une couverture, sous une lampe réchauffante ou dans une couveuse, peut devenir trop endormi ou trop léthargique. Il peut devenir complètement dissocié et pleurer de désespoir. Quand un bébé est emmitouflé, il ne peut y avoir d’interaction entre lui et sa mère comme prévu par la nature. Dans le contact peau à peau, il y a des échanges sensoriels qui vont stimuler et faire apparaître un comportement « de bébé » : fouiller et chercher le sein, rester calme, respirer plus naturellement, garder une bonne température corporelle et maintenir un taux de glycémie adéquat. Du point de vue de l’allaitement, les bébés qui ont été placés peau à peau avec leur mère dès la naissance, pendant au moins une heure, vont probablement prendre le sein tous seuls et auront probablement une bonne prise du sein surtout si la mère n’a pas reçu de médicaments durant le travail et l’accouchement. Tel qu’indiqué dans le feuillet Initier l’allaitement correctement, une bonne prise du sein permetau bébé de recevoir plus facilement le lait. Visionnez les vidéo clips de nouveau-né (moins de 40 heures de vie, par exemple) qui prennent le sein sur le site www.nbci.ca ou www.drjacknewman.com. Si le bébé prend bien le sein, il est probable que la mère n’aura pas de douleur. Si la mère a beaucoup de lait, même si le bébé n’a pas une bonne prise, il pourra quand même recevoir beaucoup de lait, mais les tétées pourront être fréquentes, longues, ou les deux. La mère aura un risque plus élevé de développer une mastite ou un blocage des conduits lactifères. La plupart des mères ont suffisamment de lait pendant les premiers jours, mais peu ont une production abondante avant...

Lire Plus

Tête plate du bébé… une prise en charge ostéo !

Publié par le Fév 20, 2017 dans Allaitement, Naissance, Ostéopathie, Parentalité, Twitter | 3 commentaires

Tête plate du bébé… une prise en charge ostéo !

Vidéo 18mn – lecture 2mn – pdf offert Nous pouvons voir de plus en plus de bébés ayant une tête plate. Et même si le premier constat de cela est d’ordre esthétique, il est primordial d’être conscient que cela va bien au-delà de cet aspect et que les conséquences à court, moyen et long terme peuvent être importantes. Actuellement 1 bébé sur 3 présente une déformation crânienne (plagiocéphalie, brachycéphalie), devant ce constat il est essentiel de sensibiliser les parents et différents professionnels sur ce sujet. Cécilia Fossé, ostéopathe D.O., nous explique la situation dans cette entrevue et nous donne des indications pour détecter et prévenir cela. Votre ebook offert ! Suivez-moi sur YouTube   Vous pouvez retrouver Cécilia à son cabinet sur Montrouge (informations pratiques ici).   Cécilia a eu la délicate attention de mettre à disposition des informations, le résumé de sa présentation avec une liste d’études sur le sujet ainsi que des références de biblio… j’ai mis tout cela sous forme de document pdf . Vous pouvez le recevoir en remplissant simplement le formulaire ici.   Vous pouvez trouvez également des informations sur le site http://association-plagiocephalie-info-et-soutien.fr ainsi que dans le livre de Bernadette de Gasquet et de Thierry...

Lire Plus

Papallaitants, soutenir l’allaitement en tant que père

Publié par le Août 29, 2016 dans Allaitement, papa, Parentalité, Twitter | Aucun commentaire

Papallaitants, soutenir l’allaitement en tant que père

1mn de lecture – vidéo 20mn L’allaitement n’est pas qu’une question de mère, loin de là. Les mères qui ont fait le choix d’allaiter ont certes besoin de soutien de la part des professionnels de santé, d’un réseau de personnes ressources compétentes et d’être entourées d’autres mères partageant le même projet… mais pas que ! Le soutien de leur conjoint est primordial et je vois dans ma pratique au combien cela est précieux ! J’ai le plaisir de connaître Pascal Ghazi, fondateur du site Papallaitants®, et Pascal a bien voulu répondre à quelques questions.   Notre rencontre a été très agréable et inspirante et j’espère qu’elle pourra donner envie aux papas d’aller se ressourcer auprès d’autres pères afin de briser l’isolement. L’avantage d’être qu’entre papas c’est de permettre une liberté d’expression toute particulière et les sujets tels que le cododo et l’intimité du couple, le positionnement en tant que papa, etc. sont abordés sans tabous et je suis sûre que les papéro, apéro des papallaitants® autour d’une bière doivent être bien vivants ! Limite je regrette de ne pas être un homme pour vivre cette expérience rien qu’une fois ! Dans l’interview, Pascal nous parle d’une entrevue avec Mark Harris que vous pouvez trouver ici : http://papallaitants.fr/entretien-avec-mark-harris/ Vous pouvez vous procurer son ouvrage Vous pouvez retrouver Pascal et les autres papallaitants® sur : www.papallaitants.fr sur Facebook : Papallaitants – Breastfeeding Dads  ...

Lire Plus

L’allaitement dans le quotidien !

Publié par le Juin 28, 2016 dans Allaitement, Twitter | Aucun commentaire

L’allaitement dans le quotidien !

Ok, on parle souvent d’allaitement, des bénéfices de l’allaitement, des risques du non-allaitement, etc. mais pour de nombreuses personnes, l’allaitement est une notion un peu abstraite, sans images ou représentations concrètes… pas vraiment l’allaitement dans le quotidien ! Et c’est justement le sujet d’un ouvrage esthétique que je tiens à vous présenter. Un coup de cœur pour ce livre de mon amie et collègue Virginie Lespingal-Bastide, consultante en lactation certifiée IBCLC, et de Laura Boil photographe. Cet ouvrage allie photographies (en noir et blanc) de l’allaitement -dans le quotidien des femmes et des familles- et du texte d’explication et d’informations techniques sur l’allaitement. Un regard plus près de la réalité et du vécu est possible et facilité. J’aime l’idée que l’allaitement ne soit pas juste cantonné à l’image communément véhiculée et que les clichés puissent interpeller, questionner, remuer, faire réfléchir… bref, montrer que l’allaitement peut se décliner à l’infini ! Pour vous faire une idée de la démarche, voici une entrevue avec Virginie Lespingal-Bastide : Vous pouvez retrouver Virginie sur son site : www.allaitement-achacunsonchemin.com Vous pouvez trouver ce bel ouvrage dans toutes les bonnes libraires et sur Amazon   Et vous, dans quel circonstance particulière avez-vous allaité votre enfant...

Lire Plus