La musicothérapie… de nombreux bénéfices !

La musicothérapie… de nombreux bénéfices !

S’ouvrir au monde, améliorer son sommeil, aider son enfant et s’aider soi-même c’est possible avec la Musicothérapie

De tout temps, on a reconnu un effet thérapeutique à la musique. Les Anciens et les cultures traditionnelles la considéraient comme étant une science sacrée. En Amérique, la musicothérapie a officiellement fait son entrée au début du 20ème siècle, durant la Première Guerre mondiale, pour soulager les soldats blessés. Au Québec, c’est grâce à Thérèse Pageau, une des pionnières canadiennes, que les vétérans et les patients souffrant de troubles psychiatriques ont pu être traités par la musicothérapie.
Tout le monde s’accorde à le dire : la musique adoucit les mœurs… Elle aide à se détendre et à réduire le stress. En tant qu’outil de croissance personnelle, elle permet d’accroître son dynamisme ainsi que d’améliorer ses capacités cognitives (attention, mémoire), psychomotrices (agilité, coordination, mobilité) et socioaffectives. La musique est particulièrement efficace pour aider à sortir de leur isolement les personnes ayant des difficultés à communiquer. Chez l’enfant autiste, par exemple, on a constaté que les stimuli sonores diminuent l’anxiété face à la réalité extérieure, qu’ils améliorent le comportement socioaffectif et procurent une meilleure confiance en soi. Qui plus est, aucune connaissance musicale n’est nécessaire pour tirer profit de la musicothérapie.

Qu’est-ce que la musicothérapie et à quoi sert-elle ?

C’est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. (source FFM).

Elle favorise la communication verbale et non verbale de la personne.

La pratique de la musicothérapie consiste à aider la personne à symboliser, ou à élaborer (dans le cas où la personne peut user du langage verbal), ce qui la constitue en tant que sujet singulier, mais aussi lui permettant un mieux être

Quels sont ses bienfaits thérapeutiques (évalués par des études scientifiques)

Les applications thérapeutiques de la musicothérapie sont très nombreuses, et il est impossible d’en établir une liste exhaustive. Beaucoup d’études ont observé des effets positifs (meilleure détente, amélioration de l’humeur et de la qualité de vie, diminution de l’anxiété, etc). Les principales applications thérapeutiques de la musicothérapie ayant été évaluées par des études scientifiques méritent d’être présentées, et nous vous en indiquons quelques-unes ci-dessous :

  • Améliorer l’humeur La musicothérapie exercée activement dans un contexte thérapeutique, encouragerait une meilleure expression des émotions et augmenterait la motivation et l’estime de soi.

  • Contribuer à améliorer l’activité physique et cognitive. Les résultats de nombreuses études révèlent que la musicothérapie permettrait une amélioration des résultats dans de multiples domaines. Par exemple, la musicothérapie associée à l’activité physique pourrait diminuer les sensations de malaise qui en découlent parfois et augmenter la tolérance à l’effort. La musicothérapie pourrait aussi être avantageux durant la réalisation de tâches cognitives. Elle permettrait également de stimuler le langage de sujets atteints de troubles mentaux ou le fonctionnement moteur de personnes souffrant d’un handicap.

  • Contribuer au soulagement de certains symptômes de l’autisme. Des études ont fait état des effets positifs de la musicothérapie auprès des enfants et des adolescents dans le traitement de l’autisme. Les avantages rapportés sont notamment une augmentation des vocalisations, des verbalisations, des gestes, de la compréhension de vocabulaire, de l’attention liée à la tâche, des actes de communication, du jeu symbolique et des habiletés aux soins personnels, ainsi qu’une diminution de l’écholalie (répétition automatique des phrases au fur et à mesure qu’on les entend). Les chercheurs ont aussi observé une amélioration de la conscience du corps et de la coordination, et une diminution de l’anxiété.

  • Améliorer le sommeil. Les effets apaisants d’une musique douce – instrumentale ou chantée, enregistrée ou en direct – ont été observés à tous les âges de la vie. La musicothérapie pourrait faciliter l’endormissement, diminuer le nombre de réveils, améliorer la qualité du sommeil et en augmenter la durée ainsi que l’efficacité.

  • Contribuer au développement de l’enfant et à l’amélioration des soins néonatals. La musicothérapie occupe une place de plus en plus grande dans les soins administrés aux nourrissons et aux enfants ayant des besoins particuliers. Les résultats d’une méta-analyse sur l’efficacité de la musicothérapie auprès des enfants prématurés soulignent que cette approche peut contribuer à calmer le nourrisson.

  • Réduire l’anxiété (des essais cliniques ont montré l’efficacité de la musicothérapie pour réduire l’anxiété en soins palliatifs, dans la prise en charge de la lombalgie chronique31 et auprès de patients souffrant de troubles respiratoires. En ce qui a trait aux enfants, la musicothérapie pourrait soulager l’anxiété avant une chirurgie au moment de la séparation avec les parents, puis en salle d’opération18.

  • Contribuer au soulagement de la douleur (contribuerait à diminuer l’utilisation de la morphine et autres sédatifs, anxiolytiques et analgésiques). Elle permettrait une diminution de la perception de la douleur et une plus grande tolérance à celle-ci, en complément d’autres approches thérapeutiques.

  • Améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de schizophrénie. Des résultats d’essais cliniques, publiés en 2005, indiquent que la musicothérapie peut contribuer à améliorer l’état global, la santé mentale et le fonctionnement social des personnes atteintes de schizophrénie55.

  • Améliorer la coordination des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. La musicothérapie, utilisée seule ou avec la physiothérapie, peut contribuer à augmenter la coordination motrice chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

  • Soulager certains symptômes de la dépression. La musicothérapie pourrait être efficace dans le soulagement de certains symptômes de la dépression. Elle augmenterait aussi la réponse aux antidépresseurs. Elle pourrait aussi agir favorablement sur les troubles dépressifs des sujets âgés vivant en institution.

  • Autres indications. Des études ont été publiées sur les effets positifs de la musicothérapie dans le traitement de divers troubles comme : difficultés d’apprentissage, syndrome de Rett, dyslexie, sclérose en plaques.

La séance de musicothérapie (qu’elle soit en groupe ou individuelle)   se décompose ainsi :

 

  • Préparation de la séance

  • Accueil de la personne

  • Présentation du cadre

  • Conduite de la séance (avec les instruments, médiateur sonore, matériel choisi par le musicothérapeute) et observation des réactions , actions verbales ou non verbales de la personne.

  • Verbalisation de fin de séance

Ce qu’il faut retenir de la musicothérapie c’est qu’elle donne ENVIE !

Envie d’être, envie de communiquer, envie de s’exprimer, envie de faire, envie d’avoir le goût de vivre, envie d’écouter, envie de partager, envie de se soigner, envie d’aller mieux….

Comment est-elle pratiquée dans les ateliers SASHA ?

Notre objectif est de trouver le canal de communication approprié à la personne pour lui permettre de laisser s’exprimer ses émotions, souvenirs, ce qu’elle est , sa relation avec autrui par la parole ou par d’autres moyens sonores, corporels. Notre animatrice s’appuie sur 2 approches :

Approche active : Utilisation du corps, d’un objet sonore ou un instrument de musique, afin d’entrer en communication et établir une relation (verbale ou non verbale), là où les mots ne se suffisent pas car l’expression orale est difficile voire impossible.

Approche réceptive : Par l’écoute de musique, de sons :  la personne est invitée à

s’exprimer librement après cette écoute (ressentis, évocations mentales, souvenirs,

émotions…) verbalement, corporellement, par le dessin, la sculpture…..

 

Nos ateliers de musicothérapie sont destinés aux enfants, mais les parents qui le souhaitent

sont bienvenus à y participer. Ce qui permet de partager de très jolis moments et de

continuer à partager du positif à la maison.

 

Retrouvez toutes les informations sur les ateliers de musicothérapie.

Si vous souhaitez y participer, vous pouvez vous inscrire aux ateliers.

Laisser un commentaire

*

Fermer le menu
Share This